Histoire de ‘l’apéro’

place de l'aperoAucunes vacances dans le Sud de la France ne seraient complètes sans un apéro sur la terrasse, tranquille sous la voile d’ombrage à regarder le soleil se coucher.

Pour ceux qui passent quelques jours sur la Cote d’Azur, l’image c’est: Vous venez de passer une journée à la plage ou au bord de la piscine - Vous rentrez à la maison et ouvrez une bouteille de Rosé pour la boire accompagnée d’olives et de tapenade.

D’où nous vient cette habitude agréable et conviviale, et pourquoi est elle à ce point enracinée dans la culture de ceux qui vivent ou viennent en vacances dans le Sud de la France ?



Une étude démontre que ce n’est pas seulement ceux qui se trouvent à l’ombre de la voile d’ombrage dans le Sud de la France mais 90% des français qui prennent l’apéritif au moins une fois par semaine.

Quant aux racines, elles remontent à bien plus loin – et ne s’arrêtent pas au fait de siroter un verre de Rosé ou de Pastis en regardant la mer sous les voiles d’ombrage d’une villa du sud de la France.

voiles d'ombrageLe rite de l’apero date de la médecine médiévale et du terme ‘tout ce qui peut stimuler l’appétit’. Selon les sources anciennes celui-ci était souvent constitué de vin chaud et d’herbes en remède préventif.

Ce n’est qu’au 20ème siècle que l’alcool entre dans la tradition, au grand bonheur de tous les français qui boivent du vin local à l’heure de l’apero sous les voiles d’ombrage de leurs terrasses.

Selon la région de France, l’apéritif se prend entre 6h30 et 20h30, et certains durent toute la nuit. Le choix de l’apéritif se fait généralement en fonction d’où vous vivez en France, le Pastis, le Rosé et le Champagne sont les plus populaires de France.