L’incroyable histoire de la voile d’ombrage enroulable du Colisée

colise Après les Egyptiens puis les Grecs, les Romains font partie des premiers à avoir eu l’idée de se protéger du soleil à l’aide de voiles d’ombrage tendues.

Celles-ci ont pour fonction principale de bloquer les rayons les plus nocifs du soleil, évitant ainsi brulures, éblouissements et coups de chaud.

La voile du Colisée

Afin de protéger les quelques 55 000 spectateurs du Colisée, les ingénieurs Romains avaient mis au point un système de voiles d’ombrage aux couleurs vives tendues au-dessus du bâtiment à la construction circulaire. La voile d’ombrage enroulable était manipulée manuellement à l’aide de systèmes de poulies par les marins de la flotte militaire de Misène, cantonnée non loin. Le centre de la voile laissait apparaître le soleil au-dessus de la piste.

Au sommet de cet édifice long de 187m, large de 155m et haut de 50m les excroissances permettant de soutenir ces voiles sont encore visibles.

Le Colisée était à l’époque (72 après JC) le plus grand amphithéâtre de Rome, il s’appelait alors amphithéâtre Flavien, son nom « Colisée » ne lui a été donné que dans le courant du Moyen Age. Il était un lieu très fréquenté et adoré des spectateurs friands de combats de fauves et de gladiateurs.

Ces voiles extraordinaires leur permettaient de pouvoir assister à ces spectacles en profitant à la fois du fait d’être en extérieur tout en étant protégés du soleil et de la pluie.

Aujourd’hui de nombreuses entreprises fabriquent des voiles d’ombrages. Artesun propose des voiles d’ombrage enroulables confectionnées sur mesure.